Comment choisir sa doudoune

Par Fred le 19 décembre 2013 Dans Comment choisir Matos

La doudoune c’est un peu comme si vous ameniez votre couette bien douillette dans votre sac. La doudoune vous apportera chaleur et confort en haut du sommet, au refuge ou au relai dans nos belles montagnes.  Vous pourrez éventuellement vous en servir lors de votre activité mais il faudra bien la choisir car vous risquez la surchauffe. Voici nos conseils pour bien choisir votre doudoune et en faire votre alliée top moumoute en haut de la montagne.

comment choisir sa doudoune montagne

Choisir une doudoune duvet ou synthétique

Nous pourrions écrire un article entier sur ce sujet mais voici simplement ce qu’il faut retenir. Pour des doudounes de chaleur équivalente :

  • La doudoune duvet sera plus légère, plus compacte, plus durable et bien plus douillette.
  • La doudoune synthétique sera mieux pour l’humidité (chaude même mouillée et séchant plus vite), plus facile à entretenir et moins chère.

Choisir une doudoune en duvet

Pour bien choisir sa doudoune en duvet il faut connaitre la qualité de duvet utilisé ainsi que la quantité.

La qualité du duvet

Pour la qualité d’un duvet on parlera de « gonflant », « fill power » en anglais. C’est la capacité qu’a le duvet à se gonfler d’air. Plus le duvet va se gonfler d’air, plus il sera isolant et chaud.
Les valeurs de fill power oscillent entre 450 et 850 CUIN (cubic inch). Pour une même quantité de duvet, un duvet en 850 sera plus gonflant, plus chaud, plus douillet.
Attention : il y a une différence entre le fill power américain et européen. Il y a globalement une différence de 100. Un 800 américain correspondra à un 700 européen. Vérifier bien les étiquettes pour pouvoir bien comparer 2 doudounes  qui semblent avoir le même fill power.

La quantité du duvet

Acheter une doudoune avec un fill power de 800 ne vous assure pas forcement d’avoir très chaud. Il vous faudra connaitre la quantité de duvet utilisée pour fabriquer la doudoune. Il se pourrait donc qu’une doudoune en 700 vous tienne plus chaud qu’une doudoune en 800 si elle contient plus de duvet.
Un petit tuyau pour comparer 2 doudounes en duvet: si vous êtes bon en maths, vous pouvez multiplier : fill power x qté. Plus le résultat est grand, plus chaude est la doudoune.
Ex : 600 CUIN x 230g = 140,000
Ex : 800 CUIN x 170g = 140,000. Cette doudoune sera identique à la première en terme de chaleur et sera plus légère et plus compacte car embarquant moins de duvet.

Choisir une doudoune en synthétique

Les doudounes en synthétique sont faites de filaments de polyester censés recréer le gonflant du duvet. Le niveau de chaleur apporté dépendra de la quantité de synthétique utilisée dans votre doudoune. On parle de densité ou grammage. On aura :

  • 40g/m2 à 80g/m2 pour les plus compressible mais moins chaudes
  • 80g/m2 à 120g/m2 pour une doudoune intermédiaire
  • 120g/m2 à 200g/m pour les doudounes grand froid.

Si vous optez pour une doudoune en synthétique, vous aurez le choix ensuite de la marque de synthétique utilisée. Primaloft est aujourd’hui le plus utilisé par les fabriquant comme Millet, The North Face ou d’autres mais il existe aussi des alternatives. Voici un petit éventail des possibilités :

  • Primaloft One : il s’agit aujourd’hui du synthétique le plus chaud, le plus léger et compact du marché.
  • Primaloft Sport : un peu en dessous du Primaloft One, mais toujours un bon produit.
  • Primaloft Eco : fait à partir de bouteilles recyclées. Vous aurez moins chaud qu’en One ou Sport mais vous aurez meilleure conscience.
  • Coreloft : propriété d’Arteryx, très bon synthétique mais pas aussi chaud que Primaloft One.
  • Thermatek : Toujours made in Arteryx. Mieux que Coreloft dans la mesure où la fibre est encore plus résistante à  l’eau et plus chaude si mouillée.
  • Polartec Alpha : Le but premier de ce synthétique c’est la respirabilité. Il ne sera pas aussi chaud que One ou Coreloft mais sera bien plus respirant.

Tissu et Construction

L’isolant (duvet ou synthétique) n’est pas le seul élément qui donne les caractéristiques de la doudoune. Le tissu employé et la manière dont celui-ci est cousu va considérablement jouer sur le poids, la compressibilité et la perméabilité au vent.
Aujourd’hui, les tissus sont quasi tous coupe-vent avec une traitement déperlant. De manière générale, il faut savoir que le tissu le plus léger sera bien évidemment le plus compact mais le moins résistant. En gros, évitez de vous frotter aux rochers avec une micro-doudoune.

Choisir une doudoune imperméable

La quasi totalité des doudounes disposent d’un traitement déperlant DWR pour éviter d’être une poule mouillée dès les premiers flocons de neige ou une plus très fine. Déperlance ne voulant pas dire imperméabilité, sachez qu’il n’existe que de rares modèles de doudoune étanches.
En bref, une doudoune imperméable sera plus lourde, moins compressible, bien moins respirante et plus chère qu’un doudoune classique. Aussi il sera peut-être plus judicieux de jouer la polyvalence avec un mix doudoune + veste imper-respirante que l’on pourra mettre et enlever à souhait.

Quelle doudoune pour quelle activité ?

Micro doudouneultralight patagonia

La micro-doudoune se caractérise par sa faible épaisseur, son faible poids et donc son faible encombrement. On la reconnait grâce aux nombreux petits caissons qui la compose.
Si vous cherchez dans le rayon des doudounes duvet, il s’agit des doudounes utilisant peu de duvet (autour de 100g) avec des fill power entre 700 et 850.

Utilisation : Couche extérieure pour un bivouac été ou un relai d’escalade au printemps ou à l’automne.
L’hiver, elle peut être utilisé en couche intermédiaire ou extérieure sur des parcours de rando à ski s’il fait froid (entre -5°C et 0°C), descente à ski, des sorties raquettes sans dénivelé.
Globalement, elle sera être vite dépassée par le froid si on est statique

Doudoune intermédiairedoudoune-rab-infinity_endurance

Plus épaisse que la micro doudoune. Plus chaude, moins compacte.
Suivant les modèles, il peut être parfois difficile de mettre une veste imperméable par dessus car on se sent vite à l’étroit. De plus si on comprime trop la doudoune avec une veste par dessus, elle ne pourra pas se gonfler et perdra de son pouvoir thermique.
En duvet il s’agira des doudounes utilisant autour de 200g de 700 CUIN ou de 800 CUIN.
Pour le synthétique, on passera à du 100g/m2.

Utilisation : Même utilisations que la micro-doudoune en couche extérieure mais pour des températures plus basses. Idéale par exemple pour un relai en cascade de glace, un trek au Kilimanjaro pour le dernier jour. Idéale pour un temps sec en ski de rando pour les arrêts ou la descente s’il fait -10°C et -5°C

Grosse doudounemagi II down haglofs

Encore plus chaude mais moins compressible, c’est la doudoune d’expédition si vous partez dans le grand nord ou en Himalaya au dessus de 5000 mètres avec des -20°C au compteur. Bonne chance !

Articles sur le même sujet :

Polaire ou doudoune, laquelle choisir ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

robin

robin

le 20 novembre 2015

Bonjour, je chercher une doudoune en duvet pour des t° de -10 -15, j'ai lu votre article mais c'est 200gr de garnissage au m² qu'il faut prendre ou le poids de la doudoune ?

Inscription à la newsletter

Suivez-nous

Suivez-nous

Facebook ZeOutdoor
Twitter ZeOutdoor
Google Plus ZeOutdoor
Youtube ZeOutdoor
Pinterest ZeOutdoor

Les derniers Test

Testé
39525Comment choisir sa doudoune

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4/5

Matelas ZOR 20R de Nemo

Testé
39519Comment choisir sa doudoune

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4,3/5

Matelas Astro Air Lite 20R de Nemo