• Destination
  • Activité

Rando glaciaire sur le glacier d’Aletsch (Alteschglestscher)

titre du topo

Randonnée

Mörel, Valais, Suisse

  • Juin
  • Juil
  • Aou
  • Sept

Publié par

Clément

Clément

En Bref

Cis au cœur du Valais suisse, le glacier d’Aletsch (Alteschglestscher) permet une jolie balade dans l’étage alpin entre mélèzes, rhododendrons et glace cristalline. Crampons aux pieds, une introduction familiale à la haute-montagne !

  • Distance : 12,0 Km
  • Dénivelé positif : 400 m
  • Durée : 2 jours
  • Altitude max : NC
  • Dénivelé négatif : NC
  • Orientation : NC
  • Altitude min : NC
  • Niveau : Moyen
  • Cotation : NC

Itinéraire

23 kilomètres de long et quelques 1900 mètres de dénivelé, le plus grand glacier d’Europe est suisse ! Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le glacier d’Aletsch (Alteschglestscher) est glace protégée depuis 2001.

C’est en fond de vallée, au village de Mörel (alt. 759m), que commence la journée. Un premier téléphérique vous conduit jusqu’au domaine skiable de Riederalp (alt. 1925m), d’où un second voyage en télécabine vous dépose au sommet du Moosfluh (alt. 2333m), promontoire rocheux dominant le glacier Aletsch.

Le sentier quitte la gare du télécabine vers la gauche pour progresser sur les hauteurs de la rive gauche du glacier (sans que vous puissiez le voir toutefois…) dans un décor de rhododendrons et de murets de pierre. Soudain au détour du sentier (Silbertsand, alt. 1922m), s’ouvre un panorama sur la partie inférieure du glacier, panorama qui vous accompagnera tout au long de la journée. Au delà de la langue de glace qui vous fait face, comme un coup de sabre dans la montagne ; c’est le front du Beichgletscher, un glacier dont les eaux de fonte viennent grossir le glacier d’Altesch. Sur la gauche du glacier de Beich, partent en enfilade les treize aiguilles des Füsshörner.

Le chemin fait à ce moment-là un large virage vers la droite pour remonter le glacier d’Altesch en rive gauche – vous marchez alors sur la moraine (= la bordure du glacier) telle qu’elle était il y a 11000 ans. La fonte (en partie liée au réchauffement climatique) pousse le glacier à reculer d’environ 30 mètres chaque année. De part et d’autre du chemin défilent les mélèzes et les pins cembro (ou aroles) de la forêt d’Aletsch (Alteschwald). Les ruines d’un four à chaux (alt. 2051m), et le sentier descend vers la moraine du glacier. Temps de chausser les crampons !

La progression sur le glacier est aisée, la glace est vive et abrasive et les crevasses, dégagées et bien visibles. Des piscines miroitantes d’une eau glacialement cristalline agrémentent la balade, de même que des cônes de sable, termitières glacées. Pas à pas sur le fil d’une arrête, contemplez les entrailles du glacier qui s’ouvrent à vos pieds, étincelantes d’un camaïeu de bleu glacial. Après une progression parallèle à la coulée du glacier, un virage à droite vous ramène vers la moraine – et la terre ferme – au niveau des Chazulecher (alt. 2010m). Depuis là, le sentier en balcon s’élève rapidement en lacets serrés à travers un paysage minéral de gris, d’ocres et de rouges. Repassez devant le four à chaux.

Suivez alors les indications « Moränenweg » (le sentier de la moraine) pour passer au pied du Moosfluh puis du Hohfluh et de retrouver le couvert de la forêt d’Altesch. Jusqu’au Riederfurka, le sentier glisse au beau milieu d’un jardin de rhododendrons et de mélèzes constellé de fleurs sauvages ; un écrin de nature vert Technicolor aveuglant. Depuis le Riederfurka (alt. 2065m), une demi-heure de descente le long d’un large chemin carrossable vous reconduira à la gare du téléphérique de Riederalp. 

S’il vous reste un brin d’énergie, il est également possible de regagner Mörel à pied via un petit sentier (très bien fléché) qui slalome en sous-bois sous la ligne du téléphérique. Comptez environ 1h30 de descente. 

NB.
Bien que la partie basse du glacier d’Aletsch ne présente aucune difficulté notoire en juilet-août, il est fortement déconseillé de s’aventurer sur le glacier sans être accompagné par un guide de haute-montagne.

Accés : Un premier train entre Lausanne et Brig, puis un second train jusque Mörel. Le départ de la randonnée se fait au sommet du télécabine du Moosfluh, accessible via la station de Riederalp.

Photos

Voir la version imprimable

Topo vu 2510 fois

Commentaires

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire

Inscription à la newsletter

Suivez-nous

Suivez-nous

Facebook ZeOutdoor
Twitter ZeOutdoor
Google Plus ZeOutdoor
Youtube ZeOutdoor
Pinterest ZeOutdoor

Les derniers Test

Testé
39525Rando glaciaire sur le glacier d’Aletsch (Alteschglestscher)

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4/5

Matelas ZOR 20R de Nemo

Testé
39519Rando glaciaire sur le glacier d’Aletsch (Alteschglestscher)

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4.3/5

Matelas Astro Air Lite 20R de Nemo