Humour : une journée sur les pistes

Par Simon le 3 novembre 2013 Dans Conseils et savoir-faire Pratique humour,

« Doudou, met ta petite laine, il va faire froid sur les pistes ». Cette phrase, c’est votre môman, toujours là pour vous foutre la honte veiller sur vous. Vous l’avez sûrement déjà entendue un beau matin d’hiver, lorsque le thermomètre affiche des températures négatives et que vous vous apprêtez à aller au ski. Au ski d’accord, mais pas n’importe lequel: au ski de piste. Remontées mécaniques, files d’attentes interminables, gelés malgré vos trois sous-pulls (merci maman):  allez, on vous embarque pour une journée sur les pistes.

une journee sur les pistes avec ZeOutdoor

7h Réveil

Les remontées n’ouvrent qu’à 9 heures, d’accord, mais vous vous levez tôt. Vous avez bien raison, le temps de retrouver toutes vos affaires et d’aller acheter votre forfait, il sera l’heure. Petit dej avalé en vitesse vous voilà bientôt devant les caisses…

8h15

Mais bon sang, d’où ils sortent ceux là? Vous pensiez être le premier, que nenni! Une colonie de doryphores piaffe déjà devant le guichet. L’attente risque d’être longue… Les locaux, ceux qui ont le forfait à l’année, passent à côté du troupeau de touriste que vous formez en rigolant. Gardez votre calme, ça va le faire.

9h30

Allez, finalement c’était pas pire cette petite attente, il restera surement une ou deux traces à faire dans la poudreuse de bord de piste. Vous vous présentez devant les télécabines, plein d’entrain. Pas si vite! Il faut bien sûr valider votre forfait au portique automatique. Vous avez mis votre forfait dans la mauvaise poche? Avec votre téléphone? Cool! Un petit frotti-frotta et le portique s’ouvre ravi de cette parade amoureuse. C’est reparti!

9h43

Enfin, vous embarquez dans la télécabine! Vous êtes un peu serrés (« On embarque, on embarque, 12 par cabines, allez »), vous vous sentez comme du bétail, mais c’est parti, youpi!

10h

Et ben voilà, arrivés en haut! Vous êtes déjà gelés, vous avez déjà mal au pieds (mais pourquoi j’ai serré mes godasses AVANT de monter… ») mais maintenant, plus rien ne pourra vous arrêter. C’est parti, tout chasse-neige.

11h

Ca y est, vous avez fait votre première piste! Direction les remontées mécaniques. Le top, vous remontez les pentes sans vous fatiguer. Enfin, ça c’est si vous réussissez à vous imposer parmi les mecs qui poussent dans la file, ceux qui marchent sur vos beaux skis tout neufs et les moniteurs qui font sans vergogne passer un groupe de 50 gamins devant vous.

12h

Là, c’est mort, vous en avez plein les bottes. Vos chaussures ultra rigides vous font un mal de chien, vous décidez de faire une pause et de manger un bout au restaurant d’altitude. Notre conseil, avant de commander, faites un devis et appelez votre banquier.

12h07

Finalement, ce sera pic-nic dans la salle hors sac. Môman vous a fait une surprise, elle a glissé une salade de riz dans votre sac ce matin. Manque de bol, le Tupperware s’est ouvert et il y en a partout. Allez, vous devriez réussir à sauver un morceau de tomate. Dans la salle hors sac, vous vous retrouvez avec la bande à Dédé (il y en a toujours un qui s’appelle Dédé…): saucisson, vin rouge, blagues bien grasses, aucun respect pour les autres. Bref, la bande de gros beaufs. Qui a dit que l’enfer, c’est les autres ?

13h

C’est l’heure de repartir, déjà? Un petit pipi avant d’y aller, quand même. C’est difficile avec votre salopette, hein? Essayez de ne pas faire tomber vos gants dans la cuvette, ça sera déjà bien.

14h

Si on allait faire un tour au snowpark? Oh, la mauvaise idée de votre pote José (ou Josette, c’est selon)! Le snowpark, ses bosses qui font mal aux fesses et surtout, ces « djeuns », hyper-stylés, hyper-méchants les petits. Vous les connaissez forcément, ils se promènent avec des pantalons ultra larges, ultra fluos, ils ont la plupart du temps de la musique plein les oreilles et s’expriment à base de « Mon gars, t’as vu comment j’ai mangé le kick!? ». Allez jouer ailleurs, le snowpark est leur royaume et ils ne sont pas prêts à vous le prêter. Si vraiment vous êtes courageux, tentez le 360° (ou 3-6 pour les initiés) sur la petite bosse et écoutez-les se moquer. Non, ne pleurez pas, ce n’est pas contre vous en particulier, promis.

16h

Vous descendez une piste, vous êtes trempés de sueur. Vous prenez le télésiège, vous êtes gelés. Et bis repetita toute la journée. En plus, le soleil vient de passer derrière la montagne, ce qui crée un double phénomène: vous êtes définitivement congelé et avec votre super masque anti-UV, vous ne voyez plus rien! C’est dommage, la jolie russe que vous draguiez sur la piste verte venait de vous faire coucou…

16h05

Allez, on rentre. Une dernière remontée pour basculer du bon côté de la station et c’est fini, enfin. Pour la millième fois de la journée, le télésiège s’arrête. Encore un italien qui a raté l’embarquement, à tous les coups… Mais voilà le coup de grâce: votre pote José et Josette décident de faire dans l’originalité et entonne à tue-tête « Etoile des neiges ». S’en est trop, vous lui plantez votre bâton dans la cuisse.

16h10

Ah mince, vous vous êtes trompé de piste. Du coup, vous ne pouvez plus rejoindre l’endroit de la station où vous avez laissé votre voiture. Allez courage, plus que deux heures de stop et vous pourrez finalement rentrer chez vous.

Autres articles d’humour :

Une nuit en refuge
Les cinq produits dopants pour être bon en montagne
Comment avoir la classe en escalade
Les cinq choses à ne surtout pas emporter en randonnée

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription à la newsletter

Suivez-nous

Suivez-nous

Facebook ZeOutdoor
Twitter ZeOutdoor
Google Plus ZeOutdoor
Youtube ZeOutdoor
Pinterest ZeOutdoor

Les derniers Test

Testé
39525Humour : une journée sur les pistes

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4/5

Matelas ZOR 20R de Nemo

Testé
39519Humour : une journée sur les pistes

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4.3/5

Matelas Astro Air Lite 20R de Nemo