Nos conseils pour débuter en snowkite !

Par Maud Julien le Pommeray le 10 janvier 2014 Dans Conseils et savoir-faire Débuter une activité snow kite,

Le saviez-vous, pratiquer le snowkite, c’est s’affranchir du tire-fesses ? Envie de tester ? Ça tombe bien, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour débuter en snowkite !

Débuter snowkite

Les snowkiteurs déboulent du haut, ou du bas des pistes, font des randos de plusieurs kilomètres, sur des pentes, ou bien du plat. Le tout chaussés de skis, ou d’un snow, et armé d’une unique voile. Bien entendu, le snowkite est au kitesurf ce que le roller est au ski : Si vous maîtrisez l’un des deux sports, vous aurez des facilités à apprendre l’autre.
De même, si vous êtes déjà à l’aise sur vos skis, l’apprentissage sera plus simple : vous pourrez concentrer toute votre attention sur le maniement de la voile.

Et maintenant que vous êtes au courant, passons aux choses sérieuses !

Quelle tenue pour le snowkite ?

Le snowkite est un sport dans lequel on bouge énormément, on gère une voile, on chute… Autant de gestes qui en appellent à un équipement adapté.

 Quelle tenue pour pratiquer le snowkite ?

Notre conseil : évitez le coton, et misez tout sur les sous-vêtements techniques en première couche. En seconde couche une polaire (plus ou moins épaisse en fonction de votre degré de « frilosité », si vous avez un doute, on vous dit tout sur comment choisir sa polaire), et enfin une veste et un pantalon de ski/snow en le plus imperméable (ou vous allez tomber) et respirant (oui, vous allez transpirer) possible. En bref, misez, comme d’habitude sur le système 3 couches pour vous habiller.

Pour ce qui est des gants, optez pour une paire dans laquelle vous avez une grade liberté de mouvement pour manipuler correctement les lignes. N’hésitez pas à ajouter une paire de gants en soie.

Quelles protections pour le snowkite ?

Le casque, inévitable, incontournable. Personne n’est à l’abri du caillou qui se dissimule sous la neige ! On vous explique ici comment choisir son casque de ski.

Et pour ceux qui veulent parer à toute éventualité, parce qu’il n’y a pas que des cailloux à la montagne, et que si vous débutez, irrémédiablement, vous allez chuter, pensez à la dorsale, et au caleçon de protection, avec renforts au niveau du coccyx. Celui là même que vous utilisez déjà en VTT, en roller ou en ski.

Quel matériel pour débuter en snowkite ?

Matériel snowkite

Skis ou snowbord pour débuter en snowkite ?

On débute en général avec des skis, car stables. Des skis lambda, les vôtres, ou ceux que vous louerez feront l’affaire.

Ils sont plus pratiques qu’un snow, non seulement pour vous positionner (puisque vous pouvez « marcher » tout en étant chaussé pour vous placer/replacer), mais également pour vous donner un petit coup de pouce et vous lancer, surtout en terrain plat ou peu incliné. Sachez que même avec 10km/h de vent, vous pouvez pratiquer, même en montée.

Si malgré tout, votre truc à vous c’est le snow, même conseil que pour les skis: votre snow, stardard ou celui que vous louerez ira très bien !

Le harnais de snowkite.

Il existe bien entendu des harnais spéciaux, mais pour débuter, vous pouvez aisément utiliser votre harnais de kitesurf. Il faudra en changer lorsque vous débuterez les sauts, mais ça, c’est une autre histoire.

Quelle voile pour débuter le snowkite ?

Le mieux est de débuter avec une petite aile de traction pour prendre le temps de comprendre comment fonctionne sa voile. Le type d’aile le plus utilisé sont les ailes à caisson (en kistesurf, ce sont des ailes à boudin), plus solides, mais également plus faciles à mettre en oeuvre: pas besoin de les gonfler !

Et si vous tenez absolument à acquérir votre matériel, préparez-vous à sortir de votre poche environ 700€ pour un équipement d’occasion, et plus de 1000€ pour du neuf.

Débuter en snowkite

Les écoles de snowkite.

Lorsque vous débutez un sport tel que le snowkite, on ne peut que vous conseiller de passer par une école. Non seulement parce qu’un instructeur est le mieux placé pour vous donner les conseils nécessaires, mais également pour des questions de sécurité.

Parce qu’en snowkite, il faut savoir maîtriser non seulement ses skis, mais également sa voile. Bon, d’accord, c’est plus simple qu’en kitesurf, parce que les pistes de ski ne bougent pas autant que la mer. Mais la voile est plus instable en snowkite, à cause des variations de terrain qui perturbent la circulation de l’air. En somme, il faut savoir maîtriser sa voile, et savoir lire un bulletin météorologique. Ce qui est, admettons le, plus simple lorsque l’on a pris des cours.

Les tarifs varient. Comptez environ 150€ la séance de 4 heures, ou environ 600€ le stage de 5 jours.

Débuter seul en snowkite

Fanny

Vous vous sentez l’âme d’un autodidacte, et êtes convaincus que vous pouvez y arriver tout seul, soit. Si vous pouviez éviter de vous lancer tout seul du haut d’une montagne le premier jour, ça serait bien.

Commencez sur des pentes douces ou sur du plat, c’est notre conseil ! La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez pratiquer sans avoir besoin de pente, puisque c’est le vent qui vous tracte.

On ne le dira jamais assez : prenez le temps de connaître votre aile !

Choisissez une étendue, la plus grande possible, et de préférence un endroit sans obstacles. Ceci pour éviter non seulement de bloquer le vent, mais également de vous encastrer dans un arbre le premier jour, parce que vous ne maitrisez pas encore les virages. Ce serait dommage…

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

david

david

le 3 octobre 2015

quelle dimension de voile choisir quand on debute

Inscription à la newsletter

Suivez-nous

Suivez-nous

Facebook ZeOutdoor
Twitter ZeOutdoor
Google Plus ZeOutdoor
Youtube ZeOutdoor
Pinterest ZeOutdoor

Les derniers Test

Testé
39525Nos conseils pour débuter en snowkite !

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4/5

Matelas ZOR 20R de Nemo

Testé
39519Nos conseils pour débuter en snowkite !

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4,3/5

Matelas Astro Air Lite 20R de Nemo