Comment bien choisir son casque de VTT ?

Par Fred le 20 février 2014 Dans Comment choisir Matos

Choisir un bon casque de VTT peut être motivé par deux raisons. Soit vous êtes un(e) cycliste sérieux(se), qui a compris la nécessité d’un casque en VTT. Soit vous participez à une « randonnée » VTT organisée, et vous êtes comme qui dirait obligé(e) de vous procurer un casque. Il est important de choisir le bon casque de VTT car aujourd’hui un casque VTT peut être pratique, esthétique et pas gênant du tout.

comment bien choisir son casque de vélo

Le casque, c’est celui qui prend les coups à votre place. A chaque chute, il faut en changer, puisque les mousses s’écrasent lors d’un choc pour amortir le coup et protéger votre tête. Et quand bien même vous arriviez à tenir sur votre vélo sans prendre de coup à la tête, il faut renouveler son casque tous les 4 à 5 ans. Les matériaux peuvent se détériorer avec le temps, et donc rendre votre casque moins efficace.

La taille de votre casque de VTT

Tour de tête et taille de casque

La taille du casque correspond à celle de votre tour de tête: S, M, L, XL.. Par contre, ces tailles peuvent être différentes d’un casque à un autre, soyez y vigilant, surtout si vous commandez sur Internet, parce que la taille du casque, elle est importante ! il faudra connaitre la correspondance de votre tour de tête en mm pour la marque choisie (entre 52mm et 62mm) que vous mesurez en passant un centimètre au dessus de vos oreilles.

Il faut choisir un casque à sa taille: trop petit, il ne protègera pas correctement votre tête, trop grand il pourrait bouger, ce qui risquerait de vous blesser en cas de chute.

D’où l’intérêt d’essayer son couvre chef ! Vous aurez à le porter plusieurs heures, autant qu’il vous aille, et que vous soyez bien dedans ! Du coup, pour un premier achat, ou un achat chez une marque que vous ne vous connaissez pas, mieux vaut se déplacer en magasin, quitte à trouver le modèle de ses rêves sur Internet par la suite !

Les sangles de serrage de votre casque VTT

Les sangles ne doivent pas entraver vos mouvements, ou vous blesser. La sangle qui passe sous votre cou ne doit pas appuyer sur votre gorge, et celle verticale doit bien passer derrière vos oreilles, toujours sans les toucher pour éviter un frottement qui pourrait, à la longue, s’avérer désagréable ! Certains casques disposent de renforts sous le menton pour, justement, éviter ce type de désagréments.

Le top du top, ce sont les sangles réglables, à molette de préférence. La molette vient serrer (ou desserrer) une sangle qui fait le tour de votre tête et en assure le maintien du casque. Ce petit équipement est un complément bien pratique aux sangles équipées de boucles de serrage présentes sur tous les casques.

casque-crossfire-noir-ver-2013

La protection sur un casque de VTT.

Lorsque vous essaierez votre casque, faîtes bien attention à ce qu’il protège non seulement le dessus de votre tête, mais également votre front et l’arrière de votre tête.

Choisissez votre casque de VTT avec une visière. A défaut d’offrir une vraie protection contre la pluie (avec la vitesse, vous en prendrez forcément), elle vous permettra d’éviter les branches basses, ou de faire face à une trop forte luminosité.

Attention à ce que ces protections ne gênent pas votre champ de vision, il s’agit de ne pas vous encombrer et de conserver votre liberté de mouvement.

Les mousses sur un casque de VTT

Un casque a deux, à trois couches: une coque rigide à l’extérieur, une épaisseur en synthétique, pour encaisser les chocs et, sur certains modèles, des mousses, qui sont, ou non amovibles, et assurent un maintien, ainsi qu’un confort accrus.

En parlant des mousses, la meilleure option est de les choisir amovibles. Comme elles sont en contact avec votre peau, il est bon de pouvoir les nettoyer de temps en temps, ou de les changer quand le moment sera venu.

Si vous optez pour un casque sans mousses, n’hésitez pas à vous trouver un banana, qui jouera le même rôle que les mousses, en moins mou, mais en beaucoup plus fun ! Une solution qui vous évitera certainement éviter de s’arrêter toutes les 30 secondes pour vous gratter, ou de jeter votre casque dans un ravin pour les plus radicaux.

 

Quelle forme choisir pour son casque de VTT ?

Le caque intégral

Le casque intégral est recommandé pour une pratique descente, donc pas forcément pour du VTT. Mais comme ils ont un sacré design avec leur forme motocross et leur mentonnière, nombreux sont les VTTistes qui partent sur ce type de modèle. Puis les remisent au placard après une utilisation. Peu aérés, ils sont surtout conçus pour protéger la tête, et le visage, d’une éventuelle chute. En gros, en VTT, un casque intégral risque d’être inconfortable plus qu’autre chose !

Avantage: Une protection complète de l’ensemble de la tête.

Inconvénients: Lourd et non respirant.

Prix: Environ 80€ pour un bon casque

Le casque VTT

Comme son nom l’indique, c’est LE casque utilisé en VTT. Il ressemble comme deux gouttes d’eau à son cousin, le casque de ville, protections et aérations en plus. Parce que vous l’aurez compris, vous faites du sport, vous transpirez, il faut donc que votre tête soit bien ventilée (d’autant plus que ça chauffe là dessous). Plus il y a de « trous », mieux c’est, et plus le casque montera en gamme. Attention, les casques VTT ne sont pas toujours équipés d’une petite visière. Optez plutôt pour un modèle qui en est équipé.

casque-vtt-alpina-pheox-le-blanc-vert-mat

Avantage: Léger (entre 200 et 300g), bien ventilé.

Inconvénients: Protection incomplète, mais suffisante pour du cross country.

Prix: Entrée de gamme dès 20€, les prix peuvent grimper jusqu’à 200 € en fonction de la qualité du casque. Comptez une cinquantaine d’euros pour un bon casque.

Le casque mixte

Celui-ci il est pratique, la mâchoire est amovible pour s’adapter à vos besoins. Un coup de DH en montagne, et vous vissez la mâchoire du casque, une rando VTT, vous l’enlevez. Comme tous les hybrides, il a les avantages, mais également les inconvénients des équipements dont il est issu.casque-vtt-integral-xlc-bh-f03-taille-m-noir

Avantages: modulable, il offre une protection complète, et est plus respirant qu’un casque intégral.

Inconvénient: Plus lourd et moins respirant qu’un casque VTT.

Prix: Environ 60€

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à trouver un casque de la couleur de votre VTT, parce que oui, quand on cherche un casque, le choix de la couleur est bien la dernière étape, et là, on ne peut plus vous aider !

Autres articles intéressants

- Le casque 3 en 1 par Cébé : Trilogy Cébé
- Comment choisir un bon VTT
- Bien choisir ses pédales VTT
- Choisir un VTT femme
- Choisir la taille de vos roues VTT

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription à la newsletter

Suivez-nous

Suivez-nous

Facebook ZeOutdoor
Twitter ZeOutdoor
Google Plus ZeOutdoor
Youtube ZeOutdoor
Pinterest ZeOutdoor

Les derniers Test

Testé
39525Comment bien choisir son casque de VTT ?

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4/5

Matelas ZOR 20R de Nemo

Testé
39519Comment bien choisir son casque de VTT ?

Avis des utilisateurs :

0/5

Test de la redac :

4.3/5

Matelas Astro Air Lite 20R de Nemo